Conclusion

 Pour conclure, l’énergie nucléaire est un sujet qui fait encore débat de nos jours. Effectivement, certains la voit d’un mauvais œil, car mêmes si les risques qu’une catastrophe se produit sont faibles, ses conséquences seraient désastreuses car tout l’environnement aux alentours serait radioactif. De plus, l’énergie nucléaire est dépendante de l’uranium, elle en a consommé 70 000 t en 2008, sachant que les réserves d’uranium sont estimées à 5 327 200 t, soit 100 ans avant l’écoulement total de cette ressource. Cette énergie est donc non-renouvelable. Enfin le dernier problème lié à l’énergie nucléaire mais pas des moindres: les déchets produits par celle-ci. Les estimations vont de 4 372 000 et 5 048 000 m3, dont 10 000 à 32 500 m3 de haute activité, d'ici la fin du démantèlement des installations autorisées à fin 2016. Les déchets ont une durée de vie variable, mais de l’ordre de centaines de milliers d’années. Par conséquent, nos déchets radioactifs poseront toujours problème pour les générations à venir.

D’un autre côté, il présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle émet moins de gaz à effet de serre que l’énergie liée au charbon : à peu près 2 000 000 000 t de CO2 n’ont pas été émis grâce à l’énergie nucléaire dans le monde en 2018. De plus, son rendement énergétique est très bon, en effet, 7g d’uranium produit autant d’énergie que 1 t de charbon ou 890kg de pétrole ou encore 1t de gaz. En outre, on estime que produire 1 MWh coûte 59,8 €, avec l’énergie nucléaire alors qu’il coûte 100 € pour une centrale à charbon, même si l’énergie nucléaire ne produit que 13,8% de l’électricité mondiale, soit à peu près 2,4 TWh en 2018. Le matériau fissile pouvant être importé, tous les pays développés peuvent investir dans ce secteur, comme la France, dont 75 % de l’électricité produite provient de l’énergie nucléaire. Le secteur du nucléaire  permet donc à certains pays d’être indépendants d’un point de vue énergétique et de ne plus dépendre d’autres pays, même si cela reste à nuancer car les pays utilisant cette source d'énergie doivent extraire ou importer les matériaux fissiles. En d'autres termes, l’énergie nucléaire a changé les rapports entre les pays. A l’échelle locale, l’implantation d’une centrale nucléaire ouvre de nouveaux postes, à peu près 2 000 directs ou indirects pour celle de Fessenheim et 250 000 dans toute la France. Pour ces raisons, l’énergie nucléaire ne risque pas de disparaitre pour le moment. Au contraire, il y a même des projets de construction de centrales comme l’EPR, ASTRID ou Demo.

 

Fermer