Conclusion

 En conclusion, on constate que les progrès du nucléaire dans la médecine, permettent d’effectuer des études précises et minutieuses du métabolisme et des images de nos principaux organes. Elle est principalement utilisée dans le diagnostic et le suivi des cancers. Cependant, elle peut également être utile dans le cadre des maladies inflammatoires, neurologiques ainsi que pour le diagnostic et le suivi de certaines maladies cardiaques, et certaines maladies de la thyroïde. De plus, malgré les aprioris, la médecine nucléaire, utilise des doses non néfastes à la santé et possède certains examens, comme la scintigraphie, qui peuvent être prescrit à une grande variété de personnes. Par conséquent, la mise en place de nouvelles méthodes médicale dans la médecine nucléaire à permis de grand progrès dans le traitement de certaines maladies, ainsi que dans la médecine « Générale ».

 

Fermer